Webinaire « RSE : les cinq clés pour mobiliser vos salariés »

Webinaire « RSE : les cinq clés pour mobiliser vos salariés »

Une démarche RSE ne s’impose pas. Elle doit s’appuyer sur les salariés, tenir compte de leurs attentes, s’enrichir de leurs idées, jour après jour. La communication interne est au cœur de ces enjeux. Lors du premier webinaire organisé par le Label Lucie, Sandrine Cadic et Mathieu Jahnich ont présenté les cinq clés pour réussir la mobilisation des collaborateurs, pour que la démarche RSE devienne source de motivation et de sens dans chaque entreprise.

  1. Définir les objectifs et les publics.

Pourquoi chercher à mobiliser les salariés ? Que peut-on attendre d’eux ? Plus largement, quel est le sens pour l’entreprise ? Quels sont les liens entre les enjeux RSE et les enjeux de l’entreprise ? Définir les publics prioritaires : les salariés les plus engagés, un ou deux acteurs clés du CODIR, les managers de proximité, les forces de vente…

  1. Écouter avant d’agir.

Intégrer les collaborateurs à la démarche et leur donner la possibilité de s’exprimer pour recueillir leurs attentes, comprendre leurs perceptions des enjeux, faire émerger de bonnes idées, identifier les différents profils… Différents moyens sont disponibles pour cela : sondage, groupe de travail, boîte à idées, temps d’échange sur le terrain, échanges informels après un événement, etc.

  1. Adapter les messages et les outils.

Utiliser les outils existants et en créer de nouveaux, en exploitant la complémentarité entre print (journal interne, affiches…), digitaux (site intranet, newsletter, réseau social interne…) et présentiel (événements traditionnels ou spécifiques). Pensez aux dispositifs top-down, bottom-up et transversaux. Être attentif à la coordination entre les équipes pour faciliter l’identification des émetteurs et assurer la cohérence des messages. Une identité visuelle pour la démarche/stratégie RSE est un plus.

  1. Donner une dynamique.

Une démarche de mobilisation progressive (sensibilisation, implication, mobilisation) avec la recherche de premiers résultats rapides pour encourager et en mobilisant les leaders d’opinion et les managers de proximité pour accélérer le changement. S’appuyer sur des moments forts pour relancer l’intérêt, valoriser les équipes et les projets, dresser le bilan et se projeter dans l’avenir. Identifier et mettre en lumière les indicateurs qualitatifs et quantitatifs pour objectiver la progression, créer l’intérêt et convaincre.

  1. Valoriser les équipes et les projets.

Assurer un feedback pour dire : « on avance ! ». Remercier les collaborateurs engagés (récompense, visibilité, idée d’appartenance à un club…) et les valoriser à travers des reportages, des témoignages, de manière individuelle ou collective selon la culture d’entreprise, les objectifs fixés, la nature des actions… Ne pas hésiter à parler des difficultés rencontrées, des challenges qui restent à relever. Et lorsque la maturité est suffisante, communiquer vers l’externe avec des arguments mesurés et des supports cohérents (éco-communication) et ouvrir la démarche aux autres parties prenantes.

Les LUCIEminaires web

lucieminaire

La labellisation LUCIE est décernée depuis 2007 aux entreprises et associations engagées de façon pérenne et concrète dans une démarche de développement durable. Alignée sur la norme ISO26000, c’est une approche pragmatique pour utiliser la RSE/RSO, comme un outil de décision et de pilotage stratégique, dans le but de combiner responsabilité et performance économique.

La communauté LUCIE regroupe plus de 150 entreprises et organisations françaises, de tailles et de secteurs variés, qui sont labellisées ou en voie de labellisation. Cela constitue un espace riche d’échanges d’idées et de bonnes pratiques sur la RSE. Le Label LUCIE fait vivre cette Communauté de différentes manières, en particulier à travers un cycle de webinaires intitulé « LUCIEminaires web ». Le séminaire de lancement a été organisé le mardi 18 octobre et était animé par Sircome.

90 inscrits, de nombreux échanges

90 personnes étaient inscrites à ce webinaire. 70 d’entre elles travaillent au sein d’entreprises de différents secteurs (industrie, tourisme, banque & assurance, enseignement supérieur, conseil…) à des postes de direction générale, ou en tant que responsables / chefs de projet en RSE, marketing et communication. Les 20 autres inscrits sont des consultants en RSE / communication RSE.

La moitié des entreprises comptent entre 10 et 250 salariés (PME), 20 % sont des TPE (moins de 10 salariés), 25 % des ETI (entre 250 et 5000 salariés) et quelques grandes entreprises (plus de 5000 collaborateurs) étaient également représentées. La moitié des entreprises sont engagées depuis plus de 3 ans dans une démarche RSE (29 % depuis moins de 1 an, 20 % entre 1 et 3 ans).

Voici quelques-unes des questions posées par les participants et auxquelles nous avons apporté des éléments de réponse :

  • Quelles sont les erreurs type dans lesquelles il ne faut pas tomber en termes de communication interne ?
  • Comment mobiliser des réfractaires (dont les managers) ?
  • Comment mobiliser on line les collaborateurs des entreprises ?
  • Comment montrer que la RSE est une plus-value et non une contrainte ?
  • Quels sont les indicateurs les plus pertinents à mettre en œuvre pour évaluer une mobilisation réussie des collaborateurs ?
  • Avez-vous perçu des réticences voire résistances liées à l’âge des salariés ?

Si la thématique de la mobilisation des salariés est un enjeu dans votre propre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter : nous pourrons vous aider à trouver des solutions pertinentes !

Print Friendly
Mathieu Jahnich

À Propos de Mathieu Jahnich

« De la recherche à l’action » : la signature de l’agence illustre bien le parcours de son fondateur. Après l’obtention d’un doctorat et la participation à plusieurs projets de recherche en communication, Mathieu passe chez l’annonceur (Ministère DD, Ifremer, CEA). Puis il se lance dans le conseil, avec générosité et ouverture d’esprit, et fonde Sircome. Il conserve un pied à l’Université en tant que maître de conférences associé.